<span>Claude Pinoteau, au service du cinéma</span>

Claude Pinoteau, au service du cinéma

FR
On se souvient de "La Gifle" et "La Boum". Mais ces films ne sont qu'une part de l'immense carrière de Claude Pinoteau.
  • A la demande :  disponible 99 jours
  • Vendredi 12 août 2022 - 18:15

7 jours offerts

J'essaie maintenant

Sans engagement

Claude Pinoteau est resté dans les mémoires pour ses collaborations fructueuses avec Lino Ventura et Sophie Marceau. "La Gifle" et "La Boum" en témoignent. Ce documentaire rappelle néanmoins que sa carrière n'a pas commencé avec "Le Silencieux", son premier film, en 1973. Dès 1946, il est au générique de "Panique", de Julien Duvivier, avant de devenir l'un des assistants réalisateurs prisés de l'après-guerre. On le retrouve notamment au côté de Cocteau sur "Orphée", de Melville sur "Les Enfants terribles", de Max Ophüls sur "Lola Montès", de René Clair sur "Tout l'or du monde" et surtout de Verneuil sur "Les Amants du Tage"; Verneuil, qu'il retrouvera dans deux chefs-d'oeuvres : "Un singe en hiver" et "Mélodie en sous-sol".