Cycle Michael Powell

Du 4 au 25 novembre sur OCS Géants
Le voyeur
Très vite attiré par le 7ème art, l’ancien employé de banque Michael Powell évolue d’abord en tant qu’observateur chez Rex Ingram, ainsi qu’aux studios de Denham et Pinewood : D’abord assistant-réalisateur, il devient photographe de plateau pour Alfred Hitchcock à la fin des années 20, apprenant les ficelles du métier avant de se lancer dans la mise en scène. De 1931 à 1935, il signe plus de vingt moyens ou longs métrages.

 Au début des années 40, il entame une fructueuse collaboration de quinze ans avec le scénariste Emeric Pressburger qui ira jusqu'à porter la casquette de co-réalisateur. Ensemble, sous la bannière des "Archers", ils donnent vie à plusieurs classiques du cinéma tels que Colonel Blimp, qui fait preuve d’une inventivité visuelle peu commune pour l’époque, ou encore Je sais où je vais. Sur les conseils d’Hitchcock, Powell rencontre l’actrice Kim Hunter et lui confie le rôle principal de son prochain long métrage et autre chef d’œuvre, Une Question de vie ou de mort. Par la suite, le cinéaste signe un de ses films les plus célèbres, Le Narcisse noir, dans lequel Deborah Kerr prête ses traits à la sœur Clodagh lors d’un séjour tragique dans un couvent de l'Himalaya.  

Seul, il rempile notamment avec un autre classique, Le voyeur, qui suit un tueur fou (Karlheinz Böhm, en total contre-emploi !) qui filme la mort de ses victimes. Une œuvre jugée choquante, rejetée par le public et la presse pour ensuite être interdite de diffusion au cinéma, et qui vaudra à son metteur en scène d’être longtemps persona non grata en Grande-Bretagne. Le film a depuis été réévalué comme étant l'un des plus importants de l’histoire du 7ème art. 

Michael Powell décède en 1990, considéré unanimement comme l’un des pionniers du cinéma britannique par les nouvelles générations de cinéphiles.  Sa veuve Thelma Schoonmaker, monteuse multi-oscarisée et collaboratrice de très longue date de Martin Scorsese (lequel, avec Francis Ford Coppola, oeuvra beaucoup pour la réhabilitation de Powell), continue d’entretenir son souvenir et son héritage cinématographique. Un héritage qu’OCS vous propose de (re)découvrir avec cette sélection d’incontournables de la filmographie du célèbre réalisateur.    

Le cycle Michael Powell est à découvrir en novembre sur OCS Géants ! 

 

•             Colonel Blimp (1943/ de Michael Powell avec Roger Livesey, Anton Walbrook) 04/11 21.00

•             Je sais où je vais (1945/ De Michael Powell avec Wendy Hiller, Roger Livesey) 11/11 21.00

•             Le voyeur (1960/ de Michael Powell avec Karl Boehm, Moira Shearer) 12/11 21.00

•             Le narcisse noir (1947/ de Michael Powell avec David Niven, Kim Hunter) 18/11 21.00

•             Une question de vie ou de mort (1946/ de M. Powell avec Deborah Kerr) 25/11 21.00

Contact

Isabelle di Costanzo
Responsable Communication Programmes
Ludovic Gottigny
Chargé de communication
Baptiste Arvet-thouvet
Chargé de communication
Alan Closier
Responsable Social Media et Influence
Emilien Collon
Assistant communication