Watchmen, la série, en exclusivité sur OCS

En US+24 sur OCS

screenshot
screenshot
screenshot
screenshot
screenshot

Une série très attendue réalisée par Damon Lindelof.

Watchmen vient de se dévoiler dans un premier teaser mystérieux et sombre.

La vidéo s'ouvre sur une salle menaçante remplie d'hommes en cagoules grises, avec des images de Rorschach, reproduisant le visage du héros costumé qui a animé la série originale. Tout comme la série Dark Knight, un groupe de justiciers a été inspiré par ses exploits.

«Nous ne sommes personne. Nous sommes tout le monde. Et nous sommes invisibles », déclare l'un des chefs du groupe masqué.

Alors que l'homme masqué chante "tic tac", quelqu'un tape sur une montre de poche qui s'est arrêtée quelques minutes avant minuit. Le chant, lui, se poursuit tout au long de la bande-annonce, le son de l'horloge est omniprésent.

Puis Judd (Don Johnson) déclare :

"Nous nous sommes convaincus qu'ils étaient partis mais ils étaient en train d'hiberner"

La voix d'un autre homme murmure :

«Ils sont venus pour tout le monde».

Tic Tac...

Jeremy Irons, Regina King, Don Johnson et... Robert Redford

Contrairement au film de Zack Snyder, l'intrigue de la série de Damon Lindelof se situe à notre époque, et non plus durant la Guerre froide.

Le casting réunit Regina King (The Leftovers), Hong Chau (Big Little Lies) Don Johnson (Django Unchained), Tim Blake Nelson (La Ballade de Buster Scruggs), Jeremy Irons (Batman V Superman), et Robert Redford...

En 2019, le monde n’a toujours pas internet. Le président actuel est à la Maison Blanche depuis 1992 et n'est autre que le président Robert Redford.

Grâce à Richard Nixon qui a aboli les limites des mandats présidentiels au cours de sa présidence précédente, Redford est resté en fonction jusqu’en 2019, l’année durant laquelle se déroule la série.

Selon Lindelof, il s'agit de s'interroger sur : « ce qui se passe si un homme blanc bien intentionné est président trop longtemps ».

Une référence à Robert Redford se trouve dans un des épisodes de Watchmen, tandis que l’acteur avait été à l’affiche du film The Candidate (Votez McKey en VF). Geoff Johns l’a conservé, et c’est bien un président Redford que nous retrouvons dans Doomsday’s Clock.

"What are you talking about ?" - "Oh, nothing. Just the end of the world !" Jane Crawford (Frances Farmer) et Chief Judd (Don Johnson)
Article créé le Jeudi 19 septembre 2019 - 01:01