Programmation spéciale Spike Lee sur OCS

BlacKkKlansman, Do The Right Thing, Mo’ Better Blues, Jungle Fever, 4 Little Girls, Katrina et If God is Willing and da Creek Don’t Rise

35 ans de carrière au cinéma, des films engagés, enragés, cultes et la révélation de talents incroyables. Des acteurs au potentiel extraordinaire comme Denzel Washington, Samuel L. Jackson, John Turturro, Giancarlo Esposito ou encore Wesley Snipes. Un cinéma fort et puissant et une empreinte unique sur le septième art.

A l’occasion de la diffusion de BlacKkKlansman, œuvre tragi-comique brillante qui permet à Spike Lee de remporter son tout premier Oscar (du Meilleur Scénario) – son Oscar d’Honneur de 2015 mis à part – (re)découvrez une sélection de ses meilleurs réalisations de fictions et de documentaires. Des oeuvres qui racontent autant les Etats-Unis, que le monde, les rapports humains et les questions sociales et raciales. Un cinéma aussi pertinent que percutant.
 

BlacKkKlansman (2018 / de Spike Lee, avec J. D. Washington, Adam Driver, Laura Harrier) 28/02 - Disponible à la demande

BLACKKKLANSMAN

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l'histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

 

Do The Right Thing (1989 / de et avec S. Lee, Danny Aiello, Ruby Dee, Samuel L. Jackson, Giancarlo Esposito, John Turturro) - Disponible à la demande

DO THE RIGHT THING

C'est la journée la plus chaude de l'année dans le quartier de Bedford-Stuyvesant à Brooklyn, New York. Une journée au cours de laquelle un jeune homme noir fut pourchassé et tué par une bande d'adolescents blancs... Do the Right Thing se présente comme une chronique du secteur de Bedford-Stuyvesant, et observe avec fougue et légèreté à la fois les différends grandissants entre les communautés new-yorkaises.

 

Mo’ Better Blues (1990 / de et avec S. Lee, D. Washington, Wesley Snipes, Giancarlo Esposito, John Turturro, Samuel L. Jackson) - Disponible à la demande

MO BETTER BLUES

Trompettiste de talent, Bleek se produit avec son groupe dans les clubs de jazz new-yorkais. Séducteur invétéré, il mène de front deux histoires d'amour avec Indigo et Clarke, deux jeunes femmes qui lui reprochent son manque d'engagement sentimental. Dans son groupe, Bleek se fait régulièrement voler la vedette par Shadow, saxophoniste qui se lance dans d'interminables solos sur scène. La situation se complique encore plus pour Bleek quand Giant, son ami et manager, ne peut plus payer ses dettes de jeu. Toujours aussi efficace avec sa caméra, Spike Lee livre une véritable déclaration d'amour au jazz et à la musique noire américaine, dans cette comédie dramatique énergique et portée par un exceptionnel Denzel Washington.

 

Jungle Fever (1991 / de et avec S. Lee, Wesley Snipes, Annabella Sciorra, Samuel L. Jackson, John Turturro, Anthony Quinn) - Disponible à la demande

JUNGLE FEVER

Flipper, architecte noir américain à succès, mène une vie heureuse avec son épouse et leur fille. Un jour, au bureau, il fait la connaissance d'Angie, sa nouvelle secrétaire. Elle est blanche. Après avoir travaillé tard un soir, ils deviennent amants. Flipper en parle à un des ses meilleurs amis, qui ne comprend pas qu'il puisse être intéressé par une blanche. L'entourage italo-américain d'Angie a aussi du mal à comprendre son histoire d'amour. Peu à peu, les amants sont confrontés à de plus en plus de manifestations de racisme. Avec la mise en scène percutante de Spike Lee et son sens du montage, une romance amère doublée d'un regard perçant sur la question raciale aux Etats-Unis. Les comédiens sont en outre tous épatants.

 

4 Little Girls (1997 / documentaire de Spike Lee) - Disponible à la demande

4 LITTLE GIRLS

Le 15 septembre 1963, des membres du Ku Klux Klan déposent une bombe dans une église baptiste à Birmingham, en Alabama. Cette église servait de lieu de rendez-vous aux leaders de la défense des droits civiques des Noirs, parmi lesquels Martin Luther King. La bombe explose et tue quatre jeunes filles âgées de 11 à 14 ans. Spike Lee réalise ce film plus de trente ans après les faits en utilisant des images d'archives et en interviewant les familles des victimes et les acteurs de l'époque, notamment la veuve de Martin Luther King et le gouverneur alors en place George Wallace, accusé par ce dernier de porter une responsabilité dans l'attentat. Ce premier documentaire de Spike Lee a été nominé pour l'Oscar dans cette catégorie en 1998.

Katrina - (2006 / documentaire en 2 parties de Spike Lee) - Disponible à la demande

Partie 1

KATRINA PARTIE 1

La première partie de ce documentaire en quatre actes revient sur les événements qui ont précédé le passage de l'ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans le 29 août 2005. Elle propose de plonger au coeur de l'administration Bush et de montrer les dysfonctionnements de la FEMA, l'agence gouvernementale qui s'occupe de gérer les secours dans des situations d'urgence sur le territoire des Etats-Unis. Cette dernière semble ne pas avoir pris la mesure de l'importance du désastre annoncé par les météorologues. Spike Lee a mené des interviews avec des survivants, des hommes politiques et des ingénieurs. Ils évoquent les jours précédant la catastrophe. Un documentaire primé à la Mostra de Venise dans la catégorie Horizons en 2006.

 Partie 2

KATRINA

Alors que le drame s'est déroulé quelques jours auparavant, des habitants de la Nouvelle-Orléans évoquent les ravages causés par l'ouragan. Qu'elles soient victimes ou spécialistes environnementaux, les personnes interrogées pointent toutes du doigt la lenteur des secours et la réaction tardive des responsables au pouvoir. En illustrant son film de nombreuses images d'archives, Spike Lee parvient à dresser un état des lieux de la catastrophe au bout de cinq jours. Il constate aussi que la catastrophe n'empêche pas les autorités de reconstruire des murs de protection à l'identique, qui pourraient entraîner les mêmes conséquences. Suite et fin du passionnant documentaire de Spike Lee sur un des drames les plus marquants de ces dernières années.

 

 If God is Willing and da Creek Don’t Rise - (2010 / documentaire en 2 parties de Spike Lee) - Disponible à la demande

Partie 1

IF GOD IS WILLING PARTIE 1

Le moral des habitants de La Nouvelle-Orléans est élevé, en février 2010, à l'arrivée de Spike Lee et de son équipe. Au fil des rencontres, des maisons reconstruites à l'identique telle celle du musicien Terence Blanchard, mais aussi des quartiers laissés à l'abandon, des mères en deuil qui ont repris le chemin de la vie et des investigations du FBI sur les violences commises, c'est l'histoire de toute une ville en train de se relever qui se dessine. A Houston, Gulfport ou Biloxi, Spike Lee suit les traces laissées par Katrina et les évacuations des habitants de La Nouvelle Orléans. Alors qu'il arpente la côte, il apprend qu'une nouvelle catastrophe la frappe. Le pétrole de la plateforme endommagée de la British Petroleum se répand dans le golfe.

Partie 2

IF GOD IS WILLING

Quatre ans après la réalisation d'un premier documentaire fleuve consacré à la destruction de la Nouvelle-Orléans sous les coups de l'ouragan Katrina, «Katrina, requiem en quatre actes», Spike Lee revient sur les lieux de la catastrophe. Caméra au poing, il constate que la prodigieuse vitalité de la cité du blues ne faiblit pas. Il enquête également dans tous les compartiments de la vie urbaine. La reconstruction des maisons obéit-elle au rythme promis ? Les services de santé suffisent-ils à la tâche ? Les écoles et collèges ont-ils tous retrouvé leurs capacités ? L'ordre a-t-il restauré ? Le secteur économique panse-t-il ses plaies ? Plus de trois cents témoins nourrissent ce nouvel état des lieux dû à l'implacable Spike Lee et à HBO.

Retrouvez notre sélection Spike Lee et de nombreuses autres thémas sur OCS !

© 2018 Lava Films LLC.  All Rights Reserved.
© 1989 Universal City Studios, Inc. All Rights Reserved.
© 1990 Universal City Studios, Inc. All Rights Reserved.
© 1991 Universal City Studios.  All Rights Reserved.
© 2010 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO® and all.
© 2020 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO® and all.
 
Article créé le Vendredi 5 mars 2021 - 10:42