Oliver Stone, en juin sur OCS

Les films coup de poing du maître

Franc-tireur, démiurge, artiste libre, volontiers provocateur, qui est donc Oliver Stone, né de l’union d’une jeune française et d’un agent de change à Wall Street ?

C’est avant tout un roc, une force, un combattant.
Son œuvre en est l’expression et la preuve.

De la guerre du Vietnam à l’assassinat de JFK, en passant par l’affaire Snowden, OCS met un coup de projecteur sur 8 de ses films, tous puissants, pugnaces, à l’image de leur auteur.

Les portes de cette thèma s’ouvrent avec The Doors. Bien avant la mode des Biopics, Oliver Stone s’attaque à Jim Morrison, décédé à Paris en 1971.
Défi de taille, moral, tant le sujet est sensible pour les fans du groupe, et juridique : Stone mit une dizaine d’années pour obtenir les droits des chansons.
Val Kilmer et Meg Ryan sauront vous entrainer dans cet hymne psychédélique au Sex, drug & Rock n roll, des lumières aux ténèbres créatrices, celles des paradis artificiels.

jim

 

Changement d’époque, et d’ambiance, voici Snowden. Big Brother is watching you!
Véritable thriller politique, encore dans l’actualité brûlante : le film sort 3 ans après le scandale.
Biopic, bien-sûr, mais ce qui est rare, réalisé en complicité avec son sujet.  
Mais qui est Snowden ? Un traître réfugié en Russie, ou un courageux lanceur d’alertes dénonçant la mainmise US sur les données personnelles ? À vous de juger !

snowden

 

Savages, maintenant. En Californie, trois amis se sont lancés dans le florissant commerce de cannabis. Ben le botaniste baba-cool, Chon, le vétéran des Navy Seals et la ravissante O (Blake Lively).
Hélas leur reussite aiguise la convoitise d’un terrible cartel tenu par une redoutable veuve noire Elena (Salma Hayek)… ! L’herbe est souvent plus verte (et forte en THC) chez le voisin...
Un thriller sexy, violent,  jubilatoire !

salma

 

Place à la Guerre ! La guerre du Vietnam, que Stone vécut de l’intérieur.
Loin de l’errance initiatique et métaphysique d’Apocalypse now, où la remontée du fleuve par un bateau presque ivre devient celle du mal et de la quête de soi, Platoon nous entraine dans l’enfer vert, à la suite d’un jeune volontaire plein d’idéal (Charlie Sheen).
Deux figures paternelles s’opposent, celle du « chien de guerre » prêt à tout, incarnée par le lieutenant Barnes (Tom Berenger), et celle du sergent Elias (Willem Dafoe), prônant une guerre plus correcte.
D’où un conflit moral, aggravé d’inégalités sociales et raciales.
Un cri fort, aussitôt étouffé par le souffle du napalm et la chape de plomb de la canopée…

Un Making of : Brothers in arms est proposé en complément pour comprendre l’enfer d’un tournage dans les jungles philippines !

platton

 

JFK. Qui l’a vraiment tué ? Lee Harvey Oswald ? N’est-ce pas trop évident ?

Une enquête efficace, comme Oliver Stone les aime, avec Kevin Costner en procureur avide de vérité, et Gary Oldman en Oswald, le meurtrier vite liquidé !

Découvrez U-Turn : Ici commence l’enfer. Belle promesse pour un polar vénéneux…
Bobby (Sean Penn), aventurier sans scrupules en dette vis-à-vis de la mafia, accepte au hasard de ses pérégrinations, de liquider le mari de Grace (Jennifer Lopez) en échange d’une coquette somme, qui tombe à pic.
Rien ne se passe comme prévu… Mais comment résister à Sean Penn, le bad boy le plus irrésistible du 7ème art.

uturn

 

Salvador, enfin, où comment deux reporters fauchés, en quête de scoops, se retrouvent dans les horreurs d’une guerre civile. Violence, rythme haletant, mais douceur d’un amour retrouvé… !

Retrouvez cette thématique sur OCS

 
The Doors dès le 15 juin
Snowden dès le 15 juin
Savages dès le 16 juin
Platoon en juin sur ocs
Brothers in arms dès le 17 juin
JFK dès le 17 juin
U-Turn : ici commence l'enfer dès le 18 juin
Salvador à partir du 1 er juin
 
Article créé le Jeudi 14 mai 2020 - 11:00