Catherine Deneuve dans Bernadette

Nommés, récompensés : notre sélection de films

Oscars, César, Golden Globes, BAFTA, Magritte...

Le début de l'année, pour le cinéma, est traditionnellement la saison des cérémonies de remise de prix pour les meilleurs films de l'année précédente. Avant celles, toujours très attendues, des César et Oscars, nous vous proposons de voir ou revoir une vingtaine de films ayant reçu de prestigieuses récompenses... ou en attente de les recevoir, comme Bernadette, Interdit aux Chiens et aux Italiens, Les Trois Mousquetaires : D'Artagnan et Atlantic Bar, qu'OCS est particulièrement fier de vous proposer en exclusivité !

Jacob Fortune-Lloyd et Eva Green dans Les Trois Mousquetaires : D'Artagnan

Bernadette - Inédit, disponible

Catherine Deneuve et Denis Podalydès dans Bernadette

Coup d'essai et coup de maître, pour la jeune réalisatrice Léa Domenach, dont ce "vrai faux" biopic culotté de Bernadette Chirac a été nommé pour le César 2024 de la meilleure première œuvre. Une belle reconnaissance pour un film déjà largement plébiscité par le public, avec plus de 800 000 entrées.

Interdit aux Chiens et aux Italiens - Inédit, disponible

Interdit aux Chiens et aux Italiens

Ce très original récit de l'émigration de ses aïeux italiens a valu à Alain Ughetto sa première nomination au César du meilleur film d'animation, en 2024, après avoir déjà collectionné les prix dans de nombreux festivals ou cérémonies (Annecy, Bruxelles, Bucheon, Tokyo, Turin, European Film Awards, CinEuphoria Awards). Avec plus de 200 000 entrées, le public a également été conquis par ce récit très personnel.

Everything Everywhere All At Once - Disponible

Michelle Yeoh dans Everything Everywhere All At Once

Pas moins de sept Oscars (dont celui du meilleur film) remportés en 2023 pour l'un des triomphes les plus inattendus de l'histoire de cette cérémonie ! Pas parce qu'il aurait récompensé un film "confidentiel" : au contraire, son succès a été massif, dans le monde entier, Everything Everywhere All At Once  ayant accumulé des recettes en salles dix fois supérieures à son budget de production. Mais pour l'imagination sans limites de ce conflit mère/fille au sein d'un multivers constamment imprévisible.

Assaut - Disponible

Aleksandra Revenko dans Assaut

Au festival Reims Polar 2022, Assaut a fait forte impression, en remportant à la fois le Grand prix décerné par le jury, mais également le prix du public. Signé du cinéaste kazakh Adilkhan Yerzhanov, à qui l'on devait déjà A Dark, Dark Man ou La Tendre Indifférence du Monde, Assaut met en scène la résistance spontanée d'une communauté d'habitants d'un village totalement isolé, suite à une prise d'otages par de mystérieux agresseurs.

Alice et le Maire

Léonie Simaga et Anaïs Demoustier dans Alice et le Maire

Après deux nominations au César du meilleur espoir féminin (en 2009 et 2011) et une à celui du second rôle féminin (en 2018), Alice et le Maire a été le film de la consécration pour Anaïs Demoustier, récompensé du César de la meilleure actrice. Dans le rôle d'une jeune philosophe appelée à "revivifier" les idées politiques du maire de Lyon, son duo avec Fabrice Luchini y fait merveille et le film a offert à son réalisateur, Nicolas Pariser, son plus grand succès (plus de 720 000 entrées).

Moi, Tonya

Bojana Novakovic, Margot Robbie et Suehyla El-Attar Young dans Moi, Tonya

Que de chemin parcouru depuis la série Pan Am, en 2011, pour Margot Robbie ! Une trajectoire ascensionnelle rectiligne pour l'Australienne, des seconds rôles de prestige (Le Loup de Wall Street, Diversion), jusqu'aux premiers et au succès planétaire de Barbie... Moi, Tonya, qui revient sur la féroce rivalité entre les patineuses Tonya Harding et Nancy Kerrigan dans les années 90, en est un jalon capital, qui lui a valu sa première nomination à l'Oscar de la meilleure actrice, en 2018.

Amy - Disponible

Amy

Un documentaire exceptionnel pour un destin qui ne l'est pas moins : Oscar 2016 du meilleur film documentaire. Avant d'allonger malheureusement la liste des stars de la musique mortes à 27 ans (le fameux "Club des 27"), Amy Winehouse a changé l'histoire de la soul en seulement deux albums : Frank (2003) et surtout Back to Black, vendu à 11 millions d'exemplaires depuis sa sortie en 2006 et n°1 dans de nombreux pays (Royaume-Uni, Irlande, Pays-Bas, Allemagne, France, Nouvelle-Zélande, Espagne...).

Demain - Dès le 22 avril

Demain

Après avoir créé la sensation en salles, en rejoignant le cercle assez fermé des documentaires français ayant réalisé plus d'un million d'entrées, Demain a été très logiquement récompensé du César 2016 du meilleur documentaire. Coréalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent, le film a incontestablement contribué à éveiller les consciences sur l'importance de "l'écologie du quotidien" en montrant que le déclin de l'environnement n'était pas inéluctable.

3 Hommes et un Couffin

Roland Giraud, Michel Boujenah et André Dussollier dans 3 Hommes et un Couffin

Phénomène de l'année 1985 (plus de 10 millions d'entrées !), 3 Hommes et un Couffin reste aujourd'hui encore le 10ème plus gros succès de l'histoire du cinéma français. Il fut aussi le premier film réalisé par une femme, Coline Serreau, à être récompensé du César du meilleur film, l'une des trois statuettes qui lui ont été décernées, avec celle du meilleur scénario et du meilleur second rôle masculin (pour Michel Boujenah). Quarante ans après, cette comédie mettant aux prises trois célibataires endurcis avec un bébé déposé sur leur paillasson reste un classique du genre.

La Valse des Pantins

Robert De Niro dans La Valse des Pantins

Récompensé du BAFTA (équivalent britannique des Oscars) du meilleur scénario en 1984, La Valse des Pantins fut longtemps le film un peu "maudit" de la fantastique carrière de Martin Scorsese, en raison de son énorme échec financier à sa sortie. Ce récit de la folie mégalomaniaque d'un comique sans talent, absolument prêt à tout (même au kidnapping de son idole) pour avoir sa chance en direct à la télévision, reste pourtant incroyablement contemporain. Il a d'ailleurs été une influence majeure, et pleinement revendiquée, du Joker de Todd Phillips, en 2019.

Les Trois Mousquetaires : D'Artagnan

François Civil dans Les Trois Mousquetaires : D'Artagnan

Cinq nominations (musique, son, photographie, costumes et effets visuels) et un César, pour ses décors, pour le film français le plus spectaculaire de l'année 2023 ! Martin Bourboulon a réussi son pari d'une nouvelle version du classique d'Alexandre Dumas, à la fois fidèle et scrupuleuse dans sa reconstitution historique et boostée par les codes du cinéma d'action le plus contemporain. Et quel casting : Vincent Cassel, Pio Marmaï, Romain Duris, François Civil, Eva Green, Louis Garrel, Lyna Khoudri... !

Atlantic Bar - Disponible

Atlantic Bar

Un documentaire au plus près des gens, qui fixe les derniers mois de l'existence d'un chaleureux bar de quartier arlésien. Une fermeture subie par sa patronne, Nathalie, et ses clients habitués, pour qui la mort de l'Atlantic Bar signifie la fin d'un monde, le leur. Après avoir remporté de nombreux prix au Champs-Elysées Film Festival, le premier film de la photographe Fanny Mollins a été nommé pour le César 2024 du meilleur documentaire.

Pacifiction : Tourment sur les Iles - Disponible

Benoît Magimel dans Pacifiction : Tourment sur les Iles

Avec Pacifiction, Benoît Magimel a accompli ce qu'aucun acteur doublement (ou même triplement) césarisé n'avait avant lui réussi : recevoir la fameuse statuette deux années de suite en tant que meilleur acteur, pour son rôle de haut-commissaire de la République cherchant à prendre le pouls de l'île de Tahiti alors que circulent des rumeurs de reprise des essais nucléaires français dans le Pacifique.

L'Ombre d'un Mensonge - Disponible

Michelle Fairley et Bouli Lanners dans L'Ombre d'un Mensonge

A la suite d'un AVC, Phil, fermier dans le Nord de l'Ecosse, a perdu la mémoire. Millie, la sœur de son collègue, lui annonce qu'ils ont été amants autrefois. Mais dit-elle la vérité ?... L'Ombre d'un Mensonge a réalisé un joli doublé aux Magritte 2023 (l'équivalent belge des César) : meilleur film et meilleure réalisation; pour Bouli Lanners. Une habitude pour le cinéaste/comédien bien connu du cinéma français, puisque c'est son troisième doublé, après Les Géants en 2012 et Les Premiers, les Derniers en 2017.

Guy

Alex Lutz dans Guy

Nommé aux César 2019 pour les meilleurs film, réalisation, scénario original et son, Guy a finalement remporté deux trophées : celui de la meilleure musique (pour Vincent Blanchard et Romain Greffe) et surtout celui du meilleur acteur pour la performance hors normes d'Alex Lutz. Son Guy Jamet est un vieux chanteur de charme plus vrai que nature, depuis longtemps dépassé mais tentant malgré tout un dernier come back, devant la caméra de celui qui croit être son fils illégitime.

Moonlight - Disponible

Mahershala Ali dans Moonlight

L'Oscar 2017 du meilleur film pour Moonlight était tellement inattendu qu'il entraîna la confusion de sa remettante, Faye Dunaway, qui annonça d'abord par erreur... La La Land ! Il est vrai que rien ne prédestinait à un tel triomphe le film d'un inconnu, Barry Jenkins, racontant la lutte d'un jeune Afro-Américain, à trois périodes de sa vie, pour vivre son homosexualité dans un milieu hostile. Rien, si ce n'est sa qualité exceptionnelle, reconnue aussi bien par la critique que par le public (plus de 560 000 entrées en France, notamment). Et celle de ses interprètes, dont Mahershala Ali, Oscar du meilleur second rôle masculin.

Happiness Therapy - Disponible

Jennifer Lawrence et Bradley Cooper dans Happiness Therapy

En 2013, Happiness Therapy fut le premier film, depuis Reds, en 1981, à être nommé dans les sept catégories "majeures" des Oscars : film, réalisateur, acteur, actrice, seconds rôles féminin et masculin, scénario. Finalement, seule Jennifer Lawrence, impressionnante dans un rôle pour lequel elle était a priori beaucoup trop jeune, fut récompensée pour cette comédie romantique atypique. L'alchimie avec Bradley Cooper fut telle que l'on retrouva par la suite le duo de comédiens dans American Bluff, Joy (du même réalisateur, David O. Russell) et Serena.

Il était une fois en Amérique

Tuesday Weld et James Woods dans Il était une fois en Amérique

L'ultime réalisation de Sergio Leone fait partie de ces films qui grandissent avec le temps. A sa sortie, le film ne récolta que quelques récompenses relativement "mineures" (BAFTA 1985 des meilleurs costumes et musique, notamment), mais étonnamment aucune nomination aux Oscars ! Cette plongée dans le passé tourmenté d'un vieux gangster de la mafia juive new yorkaise est pourtant considérée par beaucoup comme l'œuvre majeure du cinéaste et l'une des plus grandes performances de Robert De Niro.

Préparez vos Mouchoirs - Disponible

Gérard Depardieu, Patrick Dewaere et Carole Laure dans Préparez vos Mouchoirs

On n'est pas toujours prophète en son pays... En dépit d'un solide succès public en France (plus de 1,3 million d'entrées), Préparez vos Mouchoirs fut presqu'ignoré par l'Académie des César (une récompense pour la musique de Georges Delerue, quand même). Mais se rattrapa avec le prestigieux Oscar 1979 du meilleur film étranger. Un trophée que le film ne pourrait plus espérer aujourd'hui (comme beaucoup d'autres films de Bertrand Blier), qui voit Gérard Depardieu prêt à tout pour redonner le sourire à sa femme Carole Laure, jusqu'à lui "offrir" de nouveaux amants...

Divorce à l'Italienne

Stefania Sandrelli et Marcello Mastroianni dans Divorce à l'Italienne

Le retentissement international de ce mètre-étalon de la comédie italienne fut tel qu'il fut nommé aux Oscars 1963 dans des catégories habituellement réservées aux productions américaines : meilleure réalisation (Pietro Germi), meilleur acteur (Marcello Mastroianni, par ailleurs récompensé du Golden Globe) et meilleur scénario (pour Germi et ses coscénaristes Ennio De Concini et Alfredo Giannetti). Un scénario finalement oscarisé et particulièrement retors, qui voit un baron poussant sa femme vers l'adultère pour pouvoir la tuer en toute légalité et ainsi épouser sa très jeune cousine...


Retrouvez cette sélection et bien d'autres programmes sur OCS.