L'intégrale Lars Von Trier, en mars, sur OCS

Retrouvez le prodige danois, entre grâce et chaos

screenshot

 

Lars Von Trier. Une œuvre inclassable entre fascination, émotion et effroi.

Comment rester indifférent face à un cinéma aussi vaste, composite, parodique, violent, bouleversant qu’un opéra de Wagner ? Un film de Lars Von Trier, c’est un spectacle total.

house

 

Il y a le film que l'on croit voir. Une comédie musicale désespérée : Dancer in the dark. Un thriller complexe à l’anglaise : Elements of crime. Une histoire d’amour déchirante et perverse : Breaking the waves. Un drame familial sous menace planétaire : Melancholia. Un voyage dans la folie horrifiante et la perte : Antichrist. Ou encore l’errance d’un tueur en série : The house that Jack Built.

 

dafoe

 

Et puis il y a le film sous le film, qui va chercher chacun dans ses retranchements, qui convoque le malaise, le vertige, la réflexion mystique. Avec la musique, le graphisme, la construction des scènes, les chocs visuels et sonores comme personnages à part entière.

Du grand cinéma, qui cherche, et qui trouve souvent. Admirable ? Insoutenable ? A vous de juger.

Retrouvez l'intégralité de cette thématique sur OCS

 

 

Article créé le Jeudi 5 mars 2020 - 07:00