Le cinéma social, une autre vision du monde

Notre sélection Ken Loach et Robert Guédiguian

Le cinéma social offre un autre point de vue, dépeint des réalités, parfois ignorées, bien souvent invisibles ; donne à voir des cabossés de la vie. Là où, généralement, le regard est fuyant, la caméra du cinéma social, elle, s'attarde. Chacun peut alors s'identifier à ces personnages, ces équilibristes sans filet, qui tentent d'échapper à une destinée, à priori, inéluctable. Des problématiques humaines délicates mais non dénuées d'espoir : ce que l'oeil regarde existe, trouve sa place, et, une nouvelle issue peut alors se dessiner. Explorez ces univers singuliers aux personnalités attachantes en compagnie de Ken Loach et de Robert Guédiguian.

NOTRE SÉLECTION KEN LOACH

 

Just A Kiss - Déjà disponible

JUST A KISS

Casim Khan, émigré pakistanais de la deuxième génération, travaille comme DJ dans une discothèque de Glasgow et rêve de monter son propre club. Ses parents, Tariq et Sadia, musulmans pratiquants, ont décidé de le marier à sa cousine, Jasmine, dont ils attendent l'arrivée en Ecosse. Leur projet semble bien compromis quand Casim s'éprend de Roisin. Jeune enseignante, Roisin est différente de toutes les filles que Casim a fréquentées jusqu'alors. Elle n'est pas seulement belle et intelligente, mais aussi volontaire, indépendante et catholique.

 

Raining Stones - Déjà disponible

RAINING STONES

A Manchester, dans l'Angleterre en crise, Bob, un fervent catholique, s'est fait la promesse d'offrir une robe neuve à sa fille Coleen pour sa première communion. Pourra-t-il la tenir ? Au chômage, Bob est contraint de commettre quelques coups et d'accepter n'importe quel petit boulot. Avec son ami Tommy, il vole un mouton dont ils vendent la viande sur le marché noir. Mais l'opération se solde par la perte de sa camionnette qu'il se fait dérober. Il accepte ensuite de travailler comme vigile dans une discothèque. Récompensé par le Prix du Jury à Cannes, ce film traite avec sensibilité de la précarité dans l'Angleterre des années Thatcher, cible privilégiée du cinéaste engagé qu'est Ken Loach.

 

Riff-Raff - Déjà disponible

RIFF RAFF

Londres, dans les années 1980, à la fin du règne de Margaret Thatcher. Steevie, jeune Ecossais tout juste sorti de prison, est engagé au noir sur un chantier de construction. Avec ses amis ouvriers, il se heurte à leur chef peu regardant sur les conditions de travail. Dans le squat qu'il partage avec ses collègues, Steevie va découvrir un monde de camaraderie où chacun s'épaule. Un jour, il rencontre Susan, jeune femme paumée qui rêve de devenir chanteuse. Malgré les embûches et les coups durs de la vie, tous deux finissent par s'aimer. A l'écoute des laissés pour compte de l'économie de marché, Ken Loach signe une galerie de portraits attachants et met en scène Robert Carlyle, qu'il retrouvera cinq ans plus tard dans Carla's Song.

 

Sweet Sixteen - Déjà disponible

SWEET SIXTEEN

Liam va fêter son seizième anniversaire. Jean, sa mère toxicomane, devrait sortir de prison à temps pour célébrer l'événement. Liam rêve de lui offrir une caravane afin de vivre enfin la vie de famille dont il rêve pour lui et sa petite s¿ur, Chantelle. Mais l'adolescent doit trouver autre chose que ses petits trafics de cigarettes s'il veut espérer pouvoir payer les traites du mobile home. En compagnie de son meilleur ami, Pinball, le jeune garçon commence alors par voler de la drogue à son dealer de beau-père, Stan, avant de rencontrer un gros fournisseur qui lui propose de travailler pour lui. Jusqu'à ce que l'homme demande à Liam de se séparer de Pinball. Sweet Sixteen a reçu le Prix du scénario au Festival de Cannes. Du grand Loach.

 

My Name Is Joe - A la demande

MY NAME IS JOE

Joe vit à Glasgow. Il est au chômage depuis trop longtemps. Son existence était un enfer à cause de l'alcool et, peu à peu, il a perdu contact avec la société. Pourtant, après des années passées à boire, Joe a surpris tout ceux qui le fréquentaient encore. Il a arrêté de boire et a retrouvé son énergie, qu'il met désormais au service d'une équipe de football amateur. Un jour, en se rendant au domicile de l'un des joueurs, il fait la connaissance de Sarah, une charmante assistante sociale, dont il s'éprend aussitôt. Prix d'interprétation à Cannes, Peter Mullan incarne ici un personnage à la fois rayonnant et torturé, au coeur d'un contexte social britannique brillamment reconstitué.

 

The Navigators - A la demande

THE NAVIGATORS 2

A Sheffield, dans les années 90, le gouvernement britannique décide de privatiser le réseau ferroviaire national. Séparé de sa femme, Paul est hébergé chez son ami Mick, cheminot comme lui. Tous deux font partie d'une équipe d'entretien et de signalisation qui découvre les règles, parfois absurdes, imposées par la nouvelle direction. Les ouvriers tournent en dérision l'esprit d'entreprise tant vanté par leurs supérieurs, mais ils découvrent bien vite qu'ils doivent s'y plier sans discuter, ou renoncer à leur poste en bénéficiant d'une prime de licenciement. Mick et Paul décident de rester. Ils sont soutenus par Gerry, le délégué syndical. Ken Loach a travaillé avec un scénariste cheminot pour réaliser ce film social primé à Venise.

 

Carla's Song - A la demande

CARLA'S SONG

Glasgow, 1987. George, un jeune chauffeur de bus, n'est pas du genre à se laisser faire et se montre souvent insolent vis-à-vis de sa hiérarchie. Un jour, il voit monter dans son car une jeune femme, Carla, réfugiée nicaraguayenne. C'est le coup de foudre. Désireux de la revoir, il la sauve de justesse d'une tentative de suicide. A force d'insubordination, George finit par se faire renvoyer. Il décide alors de tout faire pour rendre le sourire à Carla. Ensemble, ils se rendent au Nicaragua. Soit un vrai sacrifice pour George, qui va mettre à mal leur histoire d'amour naissante. Le cinéma social chevillé au corps, Ken Loach se penche cette fois sur les Sandinistes du Nicaragua, en compagnie de Robert Carlyle, protagoniste du film The Full Monty.

 

Moi, Daniel Blake - Dès le 13 octobre

MOI DANIEL BLAKE

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l'aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d'accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d'aujourd'hui, Daniel et Rachel vont tenter de s'entraider...

 

It's A Free World - Dès le 13 octobre

IT'S A FREE WORLD

Angie se fait licencier d'une agence de recrutement. Elle fait alors équipe avec sa colocataire, Rose, pour ouvrir une agence d'intérim dans leur cuisine. Avec tous ces immigrants en quête de travail, les opportunités sont considérables, et les deux jeunes femmes ne tardent pas à renier leurs convictions devant l'appât du gain. En se plaçant du point de vue de l'exploiteur et non de l'exploité, Ken Loach vise à faire la lumière sur ces filières de l'ombre dont chaque aspect de notre vie, de nos modes de consommation, est lié.

NOTRE SÉLECTION GUÉDIGUIAN

 

Mon père est ingénieur - Dès le 1er octobre

MON PERE EST INGENIEUR

Natacha s'imagine en Vierge Marie portant Jésus dans son ventre, sur les quais désaffectés de Marseille. Son Joseph, c'est Jérémie, son amour de jeunesse qu'elle n'a pas revu depuis de nombreuses années. Jérémie pourtant se tient près d'elle, mais elle n'en sait rien. Elle ne sait plus rien. Un jour, son père l'a trouvée comme ça, inerte, muette : "sidération psychique" disent les professeurs. Jérémie s'installera chez Natacha pour découvrir ce qui guérira son profond mutisme.

 

L‘Argent fait le bonheur - Dès le 1er octobre

L'ARGENT FAIT LE BONHEUR

Dans une cité des quartiers nord de Marseille, un curé constate que la situation se dégrade. Alors qu'autrefois, tous les habitants étaient solidaires face au chômage et à la misère, deux clans ont fini par se dresser l'un contre l'autre, de part et d'autre d'une frontière invisible. Et si, plutôt que des sermons, il fallait distribuer aux déshérités des préservatifs et des seringues ? Simona, veuve d'un petit truand, découvre alors la solution pour ramener la paix. Au lieu de dégrader leur propre communauté et de se battre entre eux, les adolescents feraient mieux d'aller s'en prendre aux riches. La contribution d'un artiste engagé au débat public sur les problèmes de la précarité et la délinquance.

 

À la Vie, à la Mort ! - Dès le 1er octobre

A LA VIE A LA MORT

Ils s'aiment tous depuis longtemps. A l'Estaque, coincé entre raffineries et mer, un cabaret leur sert de refuge. Bien que Vénus se drogue et se prostitue ; que Farid soit orphelin et à la rue ; que José, Patrick et Jaco soient chômeurs de longue durée ; que Marie-Sol, malgré toutes ses prières, n'arrive pas à avoir d'enfant ; que Papa Carlossa soit coincé dans un fauteuil roulant à la suite d'un accident ; et que Joséfa se trouve trop vieille .... ils essaient de continuer à s'aimer, généreux jusqu'au sacrifice...

 

Ki lo sa ? - Dès le 1er octobre

KI LO SA

Des amis ont passé toute leur jeunesse à jouer ensemble dans le parc d'une belle demeure de leur quartier. Lorsque la vie les a séparés, ils se sont juré de s'y retrouver un jour. Ce jour est enfin venu. Dada arrive le premier : seulement trois de ses anciens compagnons de jeu se présentent au rendez-vous : Pierrot, Marie et Gitan. Peu importe : c'est assez de souvenirs accumulés à faire revivre en leur compagnie, sur les lieux mêmes de leurs aventures. Pour son troisième film, Robert Guédiguian, cinéaste infatigable du quartier de Marseille qui l'a vu grandir, joue la carte de la nostalgie. Jean-Pierre Darroussin, qui incarne Dada, rejoint à partir de ce film sa petite bande de fidèles.

 

Au fil d'Ariane - Dès le 1er octobre

AU FIL D'ARIANE

C'est le jour de son anniversaire et Ariane est plus seule que jamais dans sa jolie maison. Les bougies sont allumées sur le gâteau. Mais les invités se sont excusés... Ils ne viendront pas. Alors elle prend sa jolie voiture et quitte sa jolie banlieue pour se perdre dans la grande ville...

 

Marie-Jo et ses deux amours - Dès le 1er octobre

MARIE JO ET SES DEUX AMOURS

Ambulancière à Marseille, Marie-Jo consacre ses journées à ses patients et ses soirées à sa famille, Daniel, son mari, qui dirige une entreprise de maçonnerie, et Julie, leur fille. Le plus souvent possible, elle retrouve son amant, Marco, un type qui a roulé sa bosse un peu partout avant de diriger les navires qui rentrent dans le port. Marie-Jo ne peut choisir entre son amant et son mari, qu'elle aime également. La vie se poursuit ainsi, jusqu'au jour ou Daniel, d'un toit où il travaille, aperçoit sa femme, à demi-nue, sur la terrasse de Marco. Dans la chaleur d'un Marseille populaire, une tragédie qui emprunte à la grandeur antique et au réalisme habituel de Guédiguian. Sélection Cannes 2002.

 

À la place du coeur - Dès le 1er octobre

A LA PLACE DU COEUR

Dans le quartier des Baumettes, à Marseille, Clémentine, 16 ans, annonce à ses parents qu'elle est enceinte de François, 18 ans. Sa mère est aux anges. Son père, Joël, est plus inquiet. Que vont devenir les deux adolescents ? D'autant plus que François est un Africain adopté par une famille du cru. Sa mère, Francine, réagit mal à la nouvelle. Mais Clémentine et François pensent être assez grands pour se passer de la tutelle de leurs parents et décident d'emménager ensemble. Le sort en décide autrement : François est accusé d'un viol par un policier raciste. Dans cette adaptation d'un roman de l'écrivain James Baldwin, Guédiguian l'engagé tâche de convaincre ses compatriotes qu'ils sont tous un peu coupables. Mission accomplie.

 

A l‘attaque ! - Dès le 1er octobre

A L'ATTAQUE

Deux scénaristes tentent d'écrire ensemble un film politique. Cependant, leur vision est différente. Entre les deux amis, les discussions vont bon train sur l'orientation de l'histoire du garage "Moliterno & Cie". Gigi et Jean-Do réparent les automobiles, Lola les nettoie et Marthe tient la comptabilité. Le grand-père chante des chansons révolutionnaires à l'enfant de Lola, Vanessa et Mouloud font les marchés. Tout ce beau monde travaille très dur pour s'en sortir. Malgré leurs efforts, l'entreprise familiale est menacée par les factures impayées d'une multinationale...

 

La Ville est tranquille - Dès le 1er octobre

LA VILLE TRANQUILLE

A Marseille, Michèle habite un triste appartement dans une cité minée par la pauvreté. La nuit, elle travaille à la criée aux poissons ; le jour, elle s'occupe de sa petite fille, que sa fille aînée Fiona, droguée, est incapable d'élever. De son côté, Paul, un docker en grève, trahit ses camarades pour empocher la prime de licenciement qui lui permettra de s'acheter un taxi. Paul et Michèle se rencontrent et deviennent amants. Un jour, alors que Fiona, en manque, fait une terrible crise, Michèle, désespérée, se rend chez Gérard, un ami d'enfance devenu patron de bar, pour se procurer de la drogue. Un drame poignant, première incursion de Robert Guédigian dans le genre policier.

 

Dieu vomit les tièdes - Dès le 1er octobre

DIEU VOMIT LES TIEDES

Cochise, un écrivain célèbre, retourne à Marseille, dans le quartier de son enfance. Là, il retrouve ses trois meilleurs amis : Quatre-Oeil, désormais journaliste, Frisé, peintre marginal, et Tirelire, devenue serveuse, dont il est amoureux depuis toujours. C'est alors qu'un cadavre est repêché dans le canal, un usurier connu dans la région. Les quatre amis, qui n'ambitionnent que de retrouver les terrains de jeu de leur enfance, ne peuvent rester bien longtemps à l'écart des malheurs du monde. Un soir, ils sont agressés par l'extrême droite. Entouré de ses acteurs fétiches (Darroussin, Ascaride, Meylan), Robert Guédiguian raconte comment on répond à l'injustice dans son quartier de l'Estaque.

Lady Jane -  Dès le 1er octobre

LADY JANE

A l'époque où les Rolling Stones chantaient Lady Jane, Muriel, François et René, amis d'enfance, nés dans les ruelles populaires de Marseille, distribuaient des fourrures volées à toutes les ouvrières de leur quartier. Ils cessèrent leurs cambriolages après avoir tué un bijoutier dans un parking et, pour se faire oublier, ne se virent plus jamais... jusqu'au jour où le fils de Muriel est enlevé. La bande se reforme alors pour réunir l'argent de la rançon. Un diamant noir, dans lequel Robert Guédiguian, L'Armée du Crime, heurte les utopies de ses personnages aux rudes lois du monde qui les entoure. Comme toujours, ses comédiens fétiches, Jean-Pierre Darroussin et Ariane Ascaride, sont formidables.

 

Le Voyage en Arménie - Dès le 1er octobre

LE VOYAGE EN ARMENIE

Gravement malade, Barsam doit être opéré du coeur mais préfère retourner une dernière fois dans son pays natal, l'Arménie, qu'il a quitté dans les années 50. Sa fille Anna ne comprend pas sa réaction et se lance à contrecoeur à sa recherche. En arrivant à Erevan, la capitale, elle découvre un pays qui lui est totalement inconnu. Anna y rencontre successivement un homme d'affaires peu rassurant, une coiffeuse-manucure qui rêve de partir ou encore un médecin à la croisée de deux cultures. Les ambitions de chacun évoquent différentes facettes de l'Arménie contemporaine. Avec ce voyage initiatique parfois rocambolesque, Robert Guédiguian renoue avec ses origines arméniennes.

 

Marius et Jeannette - Dès le 1er octobre

MARIUS ET JEANETTE

Jeannette vit seule avec ses deux enfants à l'Estaque, un quartier pauvre et chaleureux du nord de Marseille. Après une altercation avec un supérieur, elle est renvoyée du supermarché où elle travaillait. Par hasard, elle fait la connaissance de Marius, gardien boiteux et agressif d'une cimenterie désaffectée. En fait, Marius est homme un peu solitaire, qui a feint l'infirmité pour obtenir son emploi. Peu à peu, malgré la vie de famille de Jeannette, ils vont apprendre à se connaître et à s'aimer. Leur affection déclarée fait la plus grande joie de leurs proches. Après plusieurs années d'un succès essentiellement critique, Robert Guédigian touche enfin le grand public avec cette magnifique histoire d'amour tournée dans une région qu'il connaît très bien.

 

Le Promeneur du Champ-de-Mars - Dès le 20 octobre

LE PROMENEUR DU CHAMP DE MARS

Alors que le Président livre les derniers combats face à la maladie, un jeune journaliste passionné tente de lui arracher des leçons universelles sur la politique et l'histoire, sur l'amour et la littérature... Des certitudes sur la vie. Mais le vieil homme n'en a guère à dispenser car c'est pour lui le moment où passé, présent et futur se confondent en un seul temps, ce temps où seuls les doutes demeurent, ce temps où tous les hommes sont égaux : celui de la proximité avec la mort. Le Promeneur du Champ de Mars est présenté en sélection officielle, en compétition, au 55e Festival de Berlin.

RETROUVEZ EGALEMENT

 

Capharnaum - Déjà disponible

CAPHARNAUM

À l'intérieur d'un tribunal, Zain, un garçon de 12 ans, est présenté devant le juge. À la question : " Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ? ", Zain lui répond : " Pour m'avoir donné la vie ! ".  Capharnaum retrace l'incroyable parcours de cet enfant en quête d'identité et qui se rebelle contre la vie qu'on cherche à lui imposer.

 

Mano de Obra

MANO DE OBRA

Francisco et son frère ont été embauchés sur le chantier d'une villa luxueuse à Mexico. Mal payés, ou pas du tout, ils travaillent en outre dans des conditions de sécurité précaires. Quand son frère chute et se tue, Francisco espère au moins que sa veuve, qui attendait un bébé, sera dédommagée. Mais le maître d'oeuvre lui refuse toute indemnisation. Face à l'adversité, Francisco, furieux, décide de faire justice lui-même, quitte à sortir de la légalité. Avec ce premier long métrage, le réalisateur mexicain David Zonana s'inscrit dans la tradition du cinéma engagé d'un Ken Loach. A travers les conditions indignes de la main d'oeuvre dans son pays, le cinéaste dévoile les injustices criantes d'une société corrompue.

 

Ceux qui travaillent.

CEUX QUI TRAVAILLENT

Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu'il doit faire face à une situation de crise à bord d'un cargo, Frank, prend - seul et dans l'urgence - une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.

© Joss Barratt - Sixteen Films.
© D.R.
Just A Kiss
© Paul Chedlow.
© 1991 PARALLAX PICTURES.
© Joss Barrat.
© PARALLAX PICTURES.
© PARALLAX PICTURES.
© Brennan Linsley.
© 2005 Alta Films.
© AGAT Films & Cie 2004.
© AGAT FILMS ET CIE.
© AGAT Films & Cie 2001.
Collection CHristophel © Col.Ima.Son© AGAT FILMS ET CIE.
© Jérôme Cabanel.
© 2002 Agat Films.
© AGAT Films & Cie 2001
Collection Christophel © Agat Films / Cie Canal+.
© AGAT Films & Cie 2001.
Collection Christophel © Agat Films & Cie/ CDN Production.
© 2008 Agat Films & Cie
© 2006 Agat Films & Cie.
© 1997 Agat Films&Cie.
© 2005 Alta Films.
© 2018 Capharnaüm - Mooz Films.
© 2019 New Fiction Films S. de R.L. de C.V.
© 2019 Condor Distribution.
 
Article créé le Mercredi 8 septembre 2021 - 09:58