Equalizer 2, le retour de Robert McCall, dès le 8 mai sur OCS

Cette fois c'est personnel... Jusqu'où ira-t-il pour servir la justice ?

screenshot
screenshot

Equalizer 2 ou le grand retour du justicier solidement incarné par Denzel Washington.

Deuxième volet réalisé par Antoine Fuqua, nous retrouvons avec Equalizer 2 notre héros solitaire aux talents multiples. Désormais il ne travaille plus dans une grande surface mais comme VTC.

Bien entendu, il s’agit toujours pour notre héros d'incarner le parfait redresseur de torts et de défendre la veuve et l'orphelin. Un crédo est un crédo... Et il est vrai que celui-ci est particulièrement jubilatoire.

"I punish the guilty. If you’re lucky, I give you the opportunity to do the right thing.

This ain’t one of those times."

"Je punis les coupables. Si vous êtes chanceux, je vous donne l’occasion de faire ce qui est juste.

Ce n’est pas un de ces moments." Robert McCall

Eminemment efficace, on ne peut s'empêcher de penser à la saga Le justicier dans laquelle les aficionados du genre retrouvaient avec ferveur Charles Bronson.

Dans Un Justicier dans la ville (1974), le premier d'une longue série, hasard ou une prémonition...

L'une des scènes plaçait face à face Charles Branson et... Denzel Washington pour son premier rôle au cinéma ! 

Extrait :

 

 

Robert McCall, déjà prêt à tout pour défendre des inconnus maltraités va cette fois être d'autant plus motivé que son ancien patron et amie proche, Susan Plummer (Melissa Leo) est assassinée.

“You killed my friend, so I’m going to kill each and every one of you. My only disappointment is that I only get to do it once.”

"Vous avez tué mon amie, alors je vais tuer chacun d'entre vous. Ma seule déception est de ne pouvoir le faire qu'une fois. » 

Mais, au-delà de l'intrigue, Equalizer 2 est un pur film d'action mû par un désir d'authenticité de de réalisme. C'est un film violent, brutal qui utilise à dessein les talents de boxeur de Denzel Washington.

Antoine Fuqua reprend le rythme du premier film et insuffle deux motivations puissantes : la trahison et le chagrin. Denzel Washington, quant à lui, apporte de la gravité et de la férocité à un personnage coincé entre expiation et vengeance. Il démontre une fois de plus la puissance de sa présence et de son jeu avec un charisme et une force indéniables.

Dès le 08 mai sur OCS !

Article créé le Mercredi 1 mai 2019 - 11:57