Coexister, un film feel good à l'humour décapant

Un producteur de musique monte un groupe constitué d'un rabbin, un curé et un imam...

screenshot

"J'aime le rire quand il suscite le débat" Fabrice Eboué

Nicolas Lejeune (Fabrice Eboué) est un producteur de musique dont la carrière et la vie de famille battent de l'aile. Sophie Demanche (Mathilde Seigner), qui dirige l'immense groupe dont fait partie son petit label, lui lance alors un défi : remplir l'Olympia avec un nouveau projet d'ici six mois.

Au pied du mur, Nicolas et son assistante Sabrina vont mettre sur pied un groupe de musique censé être œcuménique, composé d'un curé, d'un rabbin et d'un imam pour chanter la diversité et le vivre-ensemble.

Les membres du groupe vont cependant rencontrer quelques difficultés à s'accorder.

Un "Religious men band" inspiré d'un véritable groupe

En 2010, un groupe d’ecclésiastiques réalise de très belles ventes en reprenant des titres à des fins caritatives. Tant et si bien que l'un des membres du groupe décide même de rompre ses voeux pour suivre sa nouvelle voie. Fabrice Eboué s'inspire de ce "religious men band" pour écrire son film et imagine y réunir, à la place des trois hommes d’Eglise, un curé, un rabbin et un imam.

La religion, un sujet délicat qui challenge d'autant plus l'humoriste Fabrice Eboué. Pour mener à bien ce projet quelque peu provocateur, il s'entoure d'une fine équipe de comédiens :

Ramzy Bedia (l'imam), Jonathan Cohen (le rabbin), Guillaume de Tonquédec (le curé), Audrey Lamy (assistante du producteur) et Mathilde Seigner (directrice groupe).

Des comédiens prêts à s'entraîner pour être à la hauteur de la prestation

Fabrice Eboué, tout comme ses comédiens, s'amuse avec une férocité jubilatoire.

Une comédie à partager dès le 14 août !

Article créé le Mardi 13 août 2019 - 13:36