Message XXX

Annuler

OCS OCS

New York plato TV

L'analyse exclusive et l'actu des médias US en direct de New-York

Polémiquez ! Polémiquez !

Il en restera toujours un peu d'audience

MTV sous les lazzis

Ca bastonne à tout va sur la télé US en ce moment. Les italo-américains jettent leurs cannolis sur MTV, Fox News la droitière cogne sur Dick Wolf le gaucher et l'Amérique chasse le Tigre.  Personne n'en sort vraiment grandi, si ce n'est les audiences des shows qui exploitent ces pugilats.

Les Etats-Unis se sont fait une spécialité des querelles autour de la représentation des communautés à l'écran. Depuis l'arrêt des Soprano (HBO), les italo-américains savouraient une relative tranquillité. La télévision avait cessé de les représenter en mafieux dépressifs. C'était sans compter MTV la perfide et son docu-soap Jersey Shore. Désormais, ils passent pour des crétins gominés.

Dans le registre de la télé-réalité, le docu-soap de jeunes fils et filles à papa de la Cote Ouest est un genre à part entière. Né au début des années 2000 avec le show Laguna Beach, il connait son apogée avec The Hills et les inénarrables Spencer Pratt & Heidi Montag, sortes de Loana et Jean-Edouard à la sauce californienne.

MTV a lancé le 3 décembre dernier un avatar plus populo du genre. Jersey Shore suit les tribulations estivales de jeunes à T-Shirts moulants, boucles d'oreilles et breloques dorées. Les énergumènes trainent leur libido et leur bronzage artificiel entre discothèques, plages et salles de musculation du New Jersey. Pas de quoi fouetter un mulet. L'audience du show ne fut d'ailleurs pas bien décoiffante, à peine 1.4 millions de téléspectateurs.

Sauf que tous les « acteurs » de cette pantalonnade sont d'ascendance italienne et que les associations italo-américaines s'en sont mêlées. MTV a vite fait d'en profiter en répondant par voie de presse, les articles se sont enchainés, la chaine Domino's Pizza a retiré ses pubs de l'antenne, etc. La machine médiatique s'est mise en marche. Du pain béni pour la chaine des djeunes qui a perdu son mojo ces temps-ci (son audience a plongé de -17% entre la saison 2008-2009 et celle de 2007-2008) et n'a rien contre une bonne polémique.

Résultat : une audience qui progresse de 50% pour le deuxième numéro. Et si Jersey Shore maintient cette moyenne de 2.1 millions de téléspectateurs, il pourrait être l'un des shows les plus regardés sur MTV cette saison.

Polémiquez, on vous dit !

Fox News vs. Dick Wolf

Mais la polémique de bas étages n'est pas l'apanage des petites frappes du New Jersey, des gens respectables s'y adonnent aussi. Ainsi Dick Wolf, le mythique producteur de la franchise des Law & Order (New York District en V.F.) s'en est pris à Bill O'Reilly et Glenn Beck, les commentateurs politiques star de la très droitière Fox News.

Dans le Law & Order : SVU de mercredi dernier, un personnage interprété par John Laroquette se lance dans une diatribe contre les éditorialistes de la droite américaine : « Limbaugh, Beck, O'Reilly, tout ceux-là. Ils sont le cancer qui répand l'ignorance et la haine. Je veux dire, ils ont convaincu le peuple que les immigrés étaient le problème, pas les entreprises qui refusent de payer un salaire décent et un système de sécurité sociale. » Ouch !

Par personnage interposé, Wolf n'y va donc pas avec le dos de la cuillère. Dans The O'Reilly Factor l'éditorialiste a sauté sur l'occasion pour répondre à Wolf et NBC, autant pour laver son honneur bafoué que pour jouer la partition de son grand classique : le lobby des socialistes (entendre démocrates) noyaute les grands médias et Hollywood pour nous cacher la vérité sur l'immigration... on appréciera le niveau du débat.

Précisons que The O'Reilly Factor est l'émission la plus regardée de la chaine d'information en continu la plus regardée des Etats-Unis : 3.5 Millions d'américains suivent tous les soirs à 20 heures celui qui se présente comme un « conservateur compassionnel ». De l'autre coté du spectre politique et médiatique, son meilleur ennemi, Keith Olbermann n'attire qu'un million de curieux sur MSNBC. CNN et la journaliste Campbell Brown sont loin derrière avec un peu plus de 500 000 téléspectateurs.

Le lendemain de la réplique d'O'Reilly, l'audience de Law & Order explosait avec près de 9 millions de téléspectateurs. Depuis son repositionnement le vendredi à 20 heures, le show historique de Dick Wolf tourne en effet habituellement autour des 7 millions.

Difficile de ne pas voir dans ce record la conséquence de cette polémique droite-gauche.

Et le Tigre est en toi

A l'instar de tous les medias US, NBC était surexcitée ces derniers jours par les démêlés conjugaux de Tiger Woods. Toujours encline à bruler ses idoles pour des histoires de moeurs, la prude Amérique se jette avec concupiscence sur tout ce qui à trait à l'affaire. Les émissions d'actualité s'enflamment pour le Tigre à l'image de Dateline sur NBC qui a battu son record d'audience de la saison vendredi dernier.

Sauf que devant l'ampleur de la polémique, Tiger Woods a décidé de se retirer de toutes les compétitions de la saison qui démarre bientôt. Et là, les audiences risquent de plonger.

La première victime de ce retrait est tombée le week-end du 5 décembre. Le Chevron World Challenge diffusé sur NBC a vu son audience diminuer de 54% par rapport a 2007, date de la dernière participation de Woods au tournoi.

Le champion avait déjà du se retirer de la compétition durant la saison 2008-2009 pour des raisons médicales. Les analystes de Nielsen estiment que l'absence de l'ex-héros national a couté aux tournois 47% de leur audience. Avec Woods, les compétitions sont suivies par une moyenne de 4.6M de téléspectateurs, sans lui ils ne sont plus que 2.4M !

La polémique a du bon se disent les chaines de télé, encore faut-il savoir y mettre un terme a temps !


Vincent Gaume

sujets récents

afficher tous les sujets