OCS OCS

New York plato TV

L'analyse exclusive et l'actu des médias US en direct de New-York

Le Paon fait profil bas

NBC pourrait résumer la rentrée 2009 à la formule suivante : 5 heures de Jay Leno par semaine = 5 séries en moins à programmer. Et compte tenu de l'absence de baraka de la chaine ces dernières années, ce sont 5 échecs potentiels évités. Car derrière les déclarations va-t-en guerre de ses dirigeants, le Paon - c'est le surnom du network aux Etats-Unis - est inquiet : la saison dernière, toutes les nouvelles séries de septembre ont été des échecs. My Own Worst Enemy, Kath & Kim, Knight Rider et Crusoe n'ont connu qu'une saison, ou plutôt une demi-saison avant l'annulation.
La disparition des séries de 22 heures soulage donc NBC. D'autant que le network n'aura pas non plus à se soucier de ses week-ends : les dimanches de l'automne sont occupés par le sacro-saint football américain, et les samedis par des rediffusions. Il ne reste finalement que 10 heures fraiches à programmer, soit l'ensemble de la tranche 20H- 22H entre lundi et vendredi. NBC ayant fait le choix de reconduire l'émission de télé-réalité The Biggest Loser pour une huitième saison le mardi, il ne reste finalement que 8 heures de séries à trouver.
Une information donne la mesure du manque d'ambition du network dans ce domaine : The CW, le 5ème network depuis sa création en 2006, diffusera la saison prochaine autant d'heures de fiction que l'ex-leader de la TV américaine?

Bon sang ne saurait mentir ?

Pour les nouvelles séries de la rentrée, NBC a fait appel à des pointures : Dick Wolf, David Kelley, Ron Howard & Brian Grazer, Thomas Schlamme (The West Wing), Jason Katims et Peter Berg (Friday Night Lights) sans compter des anciens d'Arrested Development.
Les visionnages internes, les budgets rétrécis ou le favoritisme envers les shows « maison », c'est à dire ceux produits par Universal Media Studio, ont été autant d'obstacles sur lesquels les vétérans Dick Wolf et David Kelley ont failli. Le père de la franchise Law & Order (New York District alias New York Police Judiciaire pour TF1, New York Section Criminelle et New York Unité Spéciale), Dick Wolf, le roi de l'esperluette proposait un Lost & Found qui restera planqué dans les étagères du network. David Kelley semble lui aussi avoir perdu la vista : la formule de Legally Mad, un cabinet d'avocats peuplés de personnages attachants et excentriques (voire mentalement déficients) a surement pâti de son air de déjà-vu. 
Au final NBC a jeté son dévolu sur cinq nouvelles séries. Déterminée à trouver un successeur à E.R. (Urgences), elle en a commandé deux dans le genre drame médical : Mercy de Liz Heldens (Friday Night Lights) se focalise sur trois infirmières et sera diffusée en mid-season. Trauma a pour mission d'injecter un peu d'adrénaline dans la case du lundi 21 heures, occupée précédemment par des Heroes fatigués. La série de Peter Berg suit une équipe médicale d'intervention d'urgence qui oeuvre à San Francisco. Imaginez un SAMU qui se déplacerait en hélicoptère plutôt qu'en estafette Renault. Trauma déversera ses flots d'hémoglobine dès le 28 septembre, face à Lie To Me (Fox). Le sang risque de couler.

Parenthood : Familles je vous aime

Autre nouveau-né dont le Paon est très fier : Parenthood. Au dessus de son berceau, on ne trouve pas un illustre géniteur comme pour Trauma mais quatre parrains prestigieux. Jugez plutôt : la série est produite par Ron Howard et Brian Grazer (24 et bien d?autres séries cultes), écrite par Jason Katims (Friday Night Lights) et réalisée par Thomas Schlamme (The West Wing). Est-il possible d'échouer avec une telle ascendance ? D'autant que le show aligne dans son casting des pointures comme Peter Krause (Six Feet Under) et Laura Tierney (E.R.) pour n'en citer que deux. Inspiré du film éponyme réalisé par Ron Howard en 1989, Parenthood chronique la vie d?une fratrie américaine à l'heure de facebook et twitter.
En remontant la glorieuse lignée de Parenthood, on découvre cependant un tragique antécédent. Une série a déjà été tirée du film et diffusée sur les écrans de NBC. Adaptée par le jeune Joss Whedon, avant qu'il ne crée les cultissimes Buffy et Firefly, Parenthood première version n'avait pas réussi à passer l?hiver 1990. Peu superstitieuse, NBC fait le pari que Parenthood possède toujours un public, même vingt ans après. Le risque est qu?il ne soit pas présent à l?heure où la série est programmée.

Déménagements en séries

Le drama familial pourrait en effet souffrir le mercredi à 20 heures. On imagine plus facilement une saga familiale en diffusion à 22 heures à l'instar d'un Brothers & Sisters (ABC). Mais Jay Leno a posé ses valises dans cette tranche horaire et chacun doit s'en accommoder. 
Le vétéran Law & Order, 19 saisons de bons & loyaux services est lui aussi contraint d'emménager à 20 heures, le vendredi cette fois. NBC a déjà tentée de reloger le vieux locataire à 21 heures le jeudi (2005-2006) puis à 20 heures le dimanche (saison 2007-2008). L'opération a été peu concluante. Les deux fois, le network a été obligé de rendre à la série de Dick Wolf son bail de 22 heures. 
En offrant à Jay Leno sa queue de prime-time sans renoncer aux séries qui y sont habituellement programmés (Law & Order, Parenthood, Law & Order : SVU), NBC joue la carte d?une contre-programmation de grande envergure. Les séries sombres et dramatiques seront diffusées à 20 heures et la soirée s'achèvera dans la bonne humeur et les sketchs. Pari audacieux mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire?

Les comédies du jeudi, un air de famille

Dans ce déménagement géant, le jeudi est le seul soir à échapper au remue-ménage. The Office (à 21h) et sa soeur jumelle Parks & Recreations (à 20h30) conservent leur case, l'un à côté de l'autre. Impossible en effet de les séparer. Parks & Recreations emprunte tout à son ainé : son style (documentaire entrecoupé de témoignages face caméra), son cadre (la vie de collègues de bureau) et son humour. Amy Poelher y incarne une fonctionnaire pathétiquement ambitieuse et joviale qui rappelle Michael Scott, le personnage interprété par Steve Carell dans The Office. Les deux séries sont toutes deux chapeautées par le même homme, Greg Daniels ; un ancien du Saturday Night Live comme Amy Poelher. 
La mythique émission à sketchs du samedi a irrigué tout le line-up de NBC. La plupart des auteurs et acteurs des comédies du jeudi a été formée à l'école SNL, le surnom de l'émission pour les (nombreux) intimes. Pas étonnant donc que le couple Parks & Recreations ? The Office soit introduit à 20 heures par SNL Weekend Update Thursday, un faux JT satirique et déjanté présenté il y a peu par Amy Poelher. Pour les amateurs, Les Nuls se sont inspirés de SNL et du Weekend Update lors de la création du « JTN » de Nulle Part Ailleurs et de « Les Nuls, l'émission » sur Canal+.
Enfin, NBC clôturera son bloc comédie avec Community, dernier-né de la fratrie. Très appréciée lors des Screenings de mai, la comédie se déroule dans une Université de seconde zone, visiblement peu regardante sur ses admissions. Elle offre au vétéran de l?humour Chevy Chase un rôle de demeuré sympathique et juvénile. Souvent cité comme père spirituel de la génération des Will Ferrell et Steve Carell, Chevy Chase a démarré sa carrière en 1975 dans ? Saturday Night Live Weekend Update. Puisqu?on vous dit que c?est une histoire de famille ! 
Comment se finira l'histoire ? début de réponse dès septembre.
Vincent Gaume

sujets récents

afficher tous les sujets