Message XXX

Annuler

OCS OCS

New York plato TV

L'analyse exclusive et l'actu des médias US en direct de New-York

Alors que les Américains ont le moral dans les chaussettes, les chaînes TV font leurs emplettes de Drames pour la saison 2009-2010 : retour aux classiques, épisodes bouclés et sobriété en vue.

Comfort Food

CBS semble avoir trouvé la recette pour la rentrée 2009 : ne rien changer. Son président Leslie Moonves donne le La : les américains veulent de la « comfort food », en clair une bonne assiettée de pâtes au jambon et rien de trop sophistiqué. En télévision, cela veut dire des avocats, des policiers, des docteurs et surtout, jamais de feuilleton ! Et quand les networks de plus de 11 millions de téléspectateurs parlent, ceux de moins de 10 les écoutent.

La tendance de demain, c'est celle d'hier !

Alors dans un grand brouhaha, les TV US envahissent commissariats, hôpitaux et prétoires. Les deux tiers de la quarantaine de pilotes de Drames déjà commandés en sont issus. Tous les héros qui passent et ont la chance de présenter un « twist », un truc en plus (et souvent en moins) sont convoités. Revue d'effectif.

Les enquêteurs ne sont plus de simples détectives, ils ont une autre corde à leur arc, jugez plutôt : ils utilisent la réincarnation pour résoudre les crimes (Reincarnationist - FOX), ils sont mineurs (Brothers & Detectives - ABC), travaillent aux Objets trouvés (Lost & Found de Dick Wolf avec Katee Sackhoff - NBC) sont professeurs (I, witness - CBS), citoyens presque ordinaires (Happy Town - ABC) ou bien agents du FBI (Wahington Fields du showrunner de Criminal Minds dont on attend le spin-off - CBS).

Même topo dans le milieu hospitalier. Le prochain trépas de Urgences ouvre l'appétit des networks pour de nouveaux shows médicaux : pas moins de 3 projets chez CBS, 2 chez NBC et 1 chez FOX. Là encore, pas question de faire de la consultation conventionnée : Maggie Hill (FOX) est une brillante chirurgien, quand elle n'est pas en pleine crise schizophrène. Le succès (relatif) de United States of Tara avec Toni Collette sur Showtime semble avoir fait des émules ; la série schizo serait-elle en train de devenir un genre télévisuel ?

NBC pratique le pontage avec une série médicale qui se focalise non pas sur les médecins mais sur des urgentistes (Trauma) ainsi qu'une Dramedy sur la vie personnelle et professionnelle de trois nurses (Mercy). CBS suit le déroulement d'une greffe du point de vue du donneur, du médecin et du malade (Three rivers). Fidèle à CBS, Jerry Bruckheimer (Les Experts) transplante une série médicale à Miami (Miami Trauma) tandis que The Eastmans radiographie le quotidien d'une famille de médecins.

Autre pilier de la trinité Drama 2009, la série d'avocats (ou Legal Drama) subit également mutations, twists et décalages en tout genre. Legally Mad de David Kelley se situe dans un cabinet d?avocat géré en famille dont l'un des partenaires souffre d'une maladie mentale (décidément !). Dave Hemingson (How I met your Mother) va croiser pour ABC avocats et show-business dans un projet sans titre basé à L.A. CBS appelle à la barre non pas de banals avocats mais, excusez du peu, des procureurs fédéraux (série sans titre connue sous le nom de code The US Attorney Project).

Washington au menu des séries

Faut-il y voir un effet Obama, le milieu de la politique refait surface dans le monde des séries, souvent en s'acoquinant au genre Legal Drama. The Good Wife (CBS) est une avocate (forcément brillante) dont le mari est un homme politique en vue. I Claudia (ABC) est une procureure qui va devenir une des candidates à la présidence des Etats-Unis.

Washington est la ville qui incarne et symbolise la Politique aux yeux des Américains. Elle est redevenue « aspirationnelle » depuis le départ de George W Bush. 24 (FOX) a ouvert la voie cette saison en y installant ses artificiers. Les autres chaines US n'ont pas tardé à envahir le voisinage de la famille Obama : House Rules (CBS), Limelight (ABC), The Body Politics (The CW) ou Washingtonienne avec Sarah Jessica Parker (HBO).

Le tableau ne serait pas complet sans évoquer un genre qu'on ne qualifiera pas de « comfort food », loin s'en faut : la Science-Fiction. Quelques adaptations de comics sont dans les tuyaux des networks : Human Target (FOX), Fables (ABC). Des variations sur le thème de la fin du monde : Day One (NBC), sur l'abduction (Back pour CBS et Flash Forward de Brannon Braga qu'on verra sur ABC).Une série qui se situe tout à la fois dans l'espace et dans un monde virtuel sans limite Virtuality risque de rester dans les limbes. FOX n'a pas été convaincue par le pilote proposé par Ron Moore (Battlestar Galactica). Trop dense, trop complexe. Comfort food, on vous dit !

C'est dans les vieux pots...

Enfin, le genre préféré des directeurs financiers des networks (et souvent le moins populaire auprès du public), le remake ! Cette saison, NBC et FOX se sont cassé les dents sur les pare-chocs respectifs de K2000 et de Terminator (avec Knight Rider et The Sarah Connor Chronicles). Mais NBC insiste avec le remake de Parenthood, une comédie familiale de 1989, qui avait déjà été adaptée en TV et annulée au bout de 12 épisodes. ABC, qui va bientôt relancer Cupid a commandé le remake de V à Scott Peters, le créateur des 4400 ainsi qu'une adaptation du livre Les Sorcières d'Eastwick du regretté John Updike.

Et pour finir ce rapide tour d'horizon des pilotes de Drama, citons quelques projets inclassables et transgenres : Eva Adams (FOX) ou un coureur de jupons machiste se retrouve piégé dans le corps d'une jeune femme. Empire State (ABC) ou Romeo et Juliette dans le monde des agents immobiliers. Limelight (ABC) de Shonda Rhimes (Grey's Anatomy) ou FAME trente après. Masterwork de Paul Scheuring (Prison Break) ou le Da Vinci Code rencontre Benjamin Gates rencontre Indiana Jones. Dans un genre minimal, A marriage, ou « l'anatomie d'un mariage qui fonctionne » par les créateurs de Quarterlife (la web-série qui devait révolutionner la télévision mais dont vous n'avez jamais entendu parler). Et pour finir, notre préféré : Georgia and the Seven Associates (FOX) ou Blanche Neige et les 7 nains transposé dans un cabinet d'avocats...

Mais le pilote dont on parlera le plus très bientôt, c'est le spin-off de NCIS avec Chris O'Donnell (Grey's Anatomy) et LL Cool J. Une série dérivée, donc peu de frais marketing pour son lancement, des enquêtes bouclées, de la « comfort food » qui devrait faire saliver Leslie Moonves. Puisqu'il vous dit que la télé de demain, c'est celle d'hier !


Vincent Gaume

sujets récents

afficher tous les sujets