OCS OCS

New York plato TV

L'analyse exclusive et l'actu des médias US en direct de New-York

Coup de froid numérique sur les networks

NBC-ausorus, diplodo-CBS,

ABC-rodactyle et tyranno-FOX. Existera-t-il un jour une science pour comprendre comment se sont éteints les grands networks ?

On n'en est pas là, loin s'en faut.

Mais depuis la grève des scénaristes qui les a laissé exsangues l'hiver dernier, les périls se multiplient autour des télévisions généralistes et mettent sérieusement en danger leurs fondamentaux : augmentation spectaculaire de l'écoute différée, baisse des ressources publicitaires, menace d'une grève des acteurs et transition vers le numérique. Ce danger pourrait néanmoins être repoussé de quelques mois, si la demande récente de l'équipe Obama de repousser l'extinction du signal analogique était validée par le Congrès.

A l'instar de toutes les nations occidentales qui abandonnent la diffusion analogique pour une TV 100% numérique, les Etats-Unis ont prévu de basculer définitivement le 17 Février prochain. Pour recevoir un signal numérique, les foyers analogiques hertziens doivent s'abonner au câble ou au satellite, ou acheter un décodeur type TNT, ou tout bonnement renoncer à la télévision puisque le signal analogique sera interrompu le 17 février !

Or, ces foyers analogiques, souvent les moins fortunés, ne peuvent pas tous s'offrir un accès au numérique. L'institut Nielsen a ainsi estimé à 7,8 millions, le nombre de foyers qui n'étaient pas prêts pour la transition digitale en Décembre dernier. Le gouvernement a pourtant prévu de subventionner la transition pour ces derniers à l'aide de coupons de 40 dollars (le premier prix d'un décodeur numérique terrestre est de 50 dollars environ). Mais début janvier, la NTIA, la commission en charge des coupons a annoncé qu'elle ne disposait plus d'aucun fonds à distribuer...

Catastrophe en vue. D'où la proposition d'Obama de ne pas supprimer la télévision à des foyers déjà en situation de précarité et de repousser au printemps le « switch ».

Les networks se sont empressés de soutenir la proposition mais leur position est moins altruiste qu'il n'y paraît. Depuis l'automne dernier, ils ont perdu collectivement près de 3 millions de téléspectateurs (environ 7% de leur audience) et l'extinction de l'analogique ne fera qu'aggraver cette perte de l'audience. L'audience des networks reculerait de 1% à 2% supplémentaires lorsque les foyers analogiques accéderont à une offre TV élargie. Les networks ne sont pas prêts à faire ce cadeau aux chaînes du câble, qui grappillent depuis des années des parts de marché avec une stratégie de concurrence de plus en plus ouverte.

Aujourd'hui, la balle est dans le camp des sénateurs qui doivent statuer sur le changement de date pour la transition numérique. Les Sauriens ont les dents qui claquent...


Vincent Gaume

sujets récents

afficher tous les sujets