OCS OCS

New York plato TV

L'analyse exclusive et l'actu des médias US en direct de New-York

CBS : la grille 2009-2010 (1ère partie)

La force de l'ordre tranquille

Tout roule pour CBS

Le moteur de la chaine CBS tourne bien, à peine peut-on entendre ici ou là un petit cliquetis, un léger grincement. Rien de bien grave. Pour la nouvelle saison 2009-2010, les mécaniciens du network se sont donc attachés à faire de menus réglages, donnant un tour de manivelle le lundi, intégrant des nouvelle pièces le mardi, avec toujours un crédo en tête : « On ne change pas une grille qui carbure ».

Tous sauf CBS !

Nina Tassler, la présidente de CBS Entertainment n'a pas pu s'en empêcher ! A l'occasion des Upfronts, elle s'est fait un plaisir de le rappeler au public des journalistes et publicitaires réunis à New York pour la présentation des grilles de rentrée 2009 : tous les networks chutent cette saison. Tous sauf CBS ! Un satisfecit personnel et un démenti à toutes les cassandres qui annoncent la mort du modèle des réseaux nationaux américains financés par la publicité.

En misant sur des drames procéduraux de facture classique et des sitcoms tournées en public, CBS a bénéficié cette saison de l'effet « comfort food ». Le patron de CBS, Leslie Moonves appelle ainsi le principe selon lequel, en période de crise, le public TV soit friand de programmes faciles à ingurgiter et à digérer.

Le menu CBS 2008-2009 a été particulièrement goûté par le public :

18 shows ont vu leur audience croître d'une année sur l'autre, au premier rang desquels les scientifiques socialement inadaptés de The Big Bang Theory, surprise de la saison côté Comédie et les enquêteurs maritimes de NCIS côté Drame (en hausse de 4.6M de téléspectateurs). CBS peut également se vanter d'avoir dans son équipe le seul véritable hit de l'année avec The Mentalist et ses 16.8 millions de fidèles (16.3M en intégrant les rediffusions). Enfin, du côté des cibles publicitaires, CBS annonce que 9 shows finissent leaders de leur tranche horaire sur la population des 18-49 ans.

Ménager ses forces (de l'ordre)

Tous les voyants du tableau de bord de CBS sont au vert. Stabilité est donc le maitre mot de la grille de septembre 2009. Les shows les plus en vue restent à leur place, notamment les cadors Two and a Half Men (Mon oncle Charlie), NCIS et CSI (Les Experts). Les enqueteurs de CSI: Miami, Criminal Minds, CSI: NY et Numb3rs restent également en faction. Même le bloc comédie du mercredi 20 heures composé de New Adventures of Old Christine et Gary Unmarried voit son bail prolongé d'une année malgré des résultats décevants aux alentours de 7 Millions de téléspectateurs.

Dans cette grille très ordonnée et stable, c'est du côté du flegmatique The Mentalist qu'on ira chercher un peu d'action. C'est tout dire ! Après avoir fait ses armes le mardi auprès de NCIS, le show va faire un tour dans la première division de la TV US, la soirée du jeudi. Patrick Jane (interprété par Simon Baker) escortera donc la saison prochaine le déclinant CSI. Objectif : tenter d'occuper la place laissée vacante par NBC depuis la fin de E.R. (Urgences) et son remplacement par un talk show. Corollaire de l'objectif : écraser la concurrence d'un Private Practice (ABC) ragaillardi depuis qu'il est programmé dans le sillage de sa grande soeur Grey's Anatomy.

On se demande surtout si l'objectif de la manoeuvre de CBS n'est pas de relancer son navire amiral en injectant un peu de sang neuf le jeudi plutôt que de protéger The Mentalist. En effet, depuis le départ de son acteur fétiche William Petersen le 15 janvier dernier, l'élan de CSI s'est brisé. Après 9 saisons au sommet, le show a accumulé les contre-performances au premier semestre : plus faible audience depuis son lancement avec 14.38 millions lors du 200ème épisode début avril, battue par Grey's Anatomy le 6 mai et en guise de bouquet final des mauvaises nouvelles, l'épisode de fin de saison le moins vu depuis 2003 avec 14.43 millions le 14 mai dernier.

L'attachement des moins de 50 ans pour William Petersen, démontré par les scores énormes mesurés pour son départ (6.2 points d'audience) a jeté une ombre sur son remplaçant. Le nouveau venu Laurence Fishburne (Matrix) hérite d'une mission impossible, à savoir offrir un nouveau départ à la franchise et séduire des fans  inconsolables. On doute que cela puisse être le cas dès la saison prochaine. Mais peut-être que CBS prépare tout simplement sa grille 2010-2011 et une permutation entre The Mentalist et CSI.

CBS bouture NCIS

Fidèle à sa tradition horticultrice, CBS s'est employée cette saison encore à lancer des nouveaux shows comme on fait des boutures. Après les Experts qui ont essaimés à Miami et New York, CBS prend un rameau de NCIS et le plante à Los Angeles. Résultat : NCIS : Los Angeles sera diffusé le mardi après son ainée, ce qui lui garantit l'un des meilleurs lead-in de la chaîne.

L'audience de NCIS progresse en effet chaque année depuis son lancement en 2003. Elle a atteint cette saison son record d?audience absolu en frôlant les 20 millions de téléspectateurs le 16 décembre dernier. Le mardi à 20 heures, elle doit pourtant batailler avec House à l'automne puis tenir tête à American Idol en deuxième partie de saison.

L'an prochain, NCIS devrait encore aligner les records. House étant muté le lundi (depuis janvier 2009), NCIS ne sera opposé qu'à des émissions de télé-réalité : Shark Tank sur ABC, So you think you can dance ? sur FOX, et The Biggest Loser sur NBC. Le grand gagnant de la soirée sera probablement NCIS. Tant mieux pour les agents de Los Angeles qui en profiteront comme The Mentalist a pu en profiter cette saison.

Le spin-off de NCIS se focalise sur une équipe spécialisée dans les missions de surveillance « undercover ». Il a été introduit les 28 avril et 5 mai derniers sous forme d'un « backdoor pilot ». 16 millions de téléspectateurs ont pu suivre l'équipe de NCIS s'embarquer dans une mission spéciale à Los Angeles et collaborer avec Chris O'Donnell (vu dans Grey's Anatomy) et LL Cool J. On se souvient que c'est exactement de cette manière que la chaine avait lancé le spin-off de JAG, un certain NCIS. Le moins que l'on puisse dire est que la bouture a été couronnée de succès. Pourquoi CBS n'aurait pas de nouveau la main verte ?

Aux côtés des policiers de NCIS: Los Angeles, CBS a enrôlé pour la rentrée 2009 une avocate (The Goode Wife avec Julianna Margulies), des médecins (Three Rivers) et une Medium qui collabore avec la Police (Patricia Arquette). Bref, ce n'est pas cette année que CBS révolutionnera les conventions de la télévision ! La « comfort food » a des beaux jours devant elle.

( à suivre)

Vincent Gaume

sujets récents

afficher tous les sujets